Sylvie Perchet

Publié le : 22 octobre 2017

 

Bonjour Sylvie, que fais-tu dans la vie ?

Je suis coach, formatrice en relations interpersonnelles et en développement personnel. Je suis également praticienne EFT (Emotional Freedom Technics), une technique qui permet, par tapotements sur certains points d’acupuncture, tout en énonçant les ressentis douloureux, d’identifier les émotions négatives pour les éradiquer.

Je suis aussi maître Reiki, qui peut être comparé à un système de guérison. En effet, durant les séances, le praticien impose les mains sur les centres énergétiques ou sur des points particuliers, pour rétablir la circulation de l’énergie.

J’accompagne également les personnes atypiques : hypersensibles, haut potentiel intellectuel, « zèbres » ainsi que les personnes ayant vécu de profondes transformations physiques. Ces accompagnements sont orientés vers la prise en compte des émotions liées à ces vécus.

Je compte développer mon activité vers les entreprises, autour de la dimension de la qualité de vie au travail et de la reconversion des personnes.

 

Comment t’es venue cette idée ?

Je travaillais dans le domaine de la qualité et devais harmoniser des procédures. La difficulté, dans ce job, était que la procédure finale soit comprise de tous, dans les mêmes termes, pour qu’elle puisse être appliquée efficacement. J’ai donc étudié la programmation neurolinguistique (PNL), l’ennéagramme, un outil permettant de définir des types de personnalités et leur mode de fonctionnement, pour me permettre de faciliter les échanges entre les différents partenaires. Une fois ma mission terminée, j’ai complété ma formation par un cursus en coaching pour en faire mon métier actuel.

J’ai également vécu de profondes transformations physiques en perdant 60 kg grâce à un anneau gastrique et en restant pendant plus de 6 mois sans dents. Au cours de cette période, j’ai cherché un accompagnement des émotions que je ne savais pas bien gérer, mais je n’ai trouvé que des réponses s’adressant en priorité soit à ma raison, soit à mon corps. J’ai donc cherché une réponse par moi-même. Une fois cette étape passée, j’ai décidé de proposer mes services aux personnes rencontrant le type de problème auquel j’ai dû faire face.

De plus, ma famille est composée de zèbres[1], ce qui explique mon intérêt pour ce type d’accompagnement, car il fait partie de ma vie quotidienne. J’ai passé une certification pour formaliser l’accompagnement de ce type de personnalités.

Les accompagnements spécifiques correspondent donc à des vécus personnels, pour lesquels j’ai fait une synthèse entre mon expérience et mes apprentissages.

Tu travailles seule ou en équipe ?

Je travaille seule dans le cadre individuel. Pour les formations et les ateliers, je fais appel à des partenaires.

Qui sont ces partenaires ?

Pour les formations EFT, je fais appel à Bianca van Heiroth, Master EFT AAMET[2], c’est à dire maître enseignante accréditée par l’une des plus importantes associations internationales relatives à l’EFT. Pour les autres formations, plusieurs projets sont en cours, avec des CréActives principalement.

Et qui sont tes clients ?

Pour l’instant, ce sont essentiellement des particuliers ou des associations comme VAR (Voisins Adultes Relais), pour qui j’ai animé une conférence et une série d’ateliers autour de l’ennéagramme, une typologie de personnalités très intéressantes pour le domaine des relations interpersonnelles.

Comment viennent-ils à toi ?

Essentiellement par le bouche à oreille.

Quel statut as-tu choisi ?

J’ai deux statuts : microentrepreneur pour la partie soins (Reiki, EFT), et SASU : Elancia Conseils pour le reste.

Où es-tu installée ?

Je suis installée au cabinet médical des Tilleuls, à Voisins le Bretonneux.

Tu es membre de CréActives : pourquoi ?

Même si j’aime travailler seule, je suis foncièrement pour le travail collaboratif. La dynamique des CréActives correspond bien à mes valeurs : femmes, entrepreneures, bienveillantes et indépendantes, mais pas isolées.

Ce qui te ressource ?

La contemplation de l’eau en mouvement, la création de trucs fun : doudous pour enfants, photophores à partir d’objets de récup’, déguisements, et l’apprentissage.

En ce moment, par exemple, je suis des cours d’italien et, avec l’enseignante, nous créons des jeux pour faciliter l’apprentissage : elle s’occupe du fond et nous travaillons ensemble sur la mise en forme.

Un projet, un rêve pour demain ?

Pouvoir développer mon offre en entreprise, en permettant à de nombreux professionnels d’en bénéficier en tant qu’intervenants pour ma société.

Contact

Sylvie Perchet
Elancia Conseils
14 rue des Tilleuls 1er étage
78960 Voisins le Bretonneux

Tél 06 65 42 40 54

www.elanciaconseils.fr

sylvie@elanciaconseils.fr

page facebook Elancia Conseils

[1] Le terme “zèbre” est passé dans le langage courant pour désigner les personnes surdouées. Il a été introduit par Jeanne Siaud-Facchin, psychologue spécialiste de ces sujets, dans son ouvrage Trop intelligent pour être heureux ? L’adulte surdoué. [NDLR]

[2] AAMET : Association pour l’avancement des techniques énergétiques méridiennes