Catherine Maurin

Publié le : 10 avril 2018

Bonjour Catherine, que fais-tu dans ta vie professionnelle ?

J’anime des formations dans les domaines de la santé : qualité de vie au travail (QVT), bien-être au travail, et en communication interpersonnelle. Les participants sont des adultes travaillant dans des entreprises privées ou dans le secteur public.

Depuis quinze ans, je dispense des formations dans le domaine de la communication interpersonnelle auprès d’organismes de formation continue, au CNAM, à la Chambre de commerce, en entreprise : secteur tertiaire, industrie, grande distribution, hôtellerie-restauration, …

L’enseignement s’articule essentiellement autour d’exercices pratiques – individuels ou en groupe – entraînant l’implication de chacun et l’affirmation de soi, nécessaires au monde du travail.

Dans le domaine de la Qualité de Vie au Travail, je propose des modules qui peuvent s’inscrire dans le cadre de la formation professionnelle continue :

  • Conserver et améliorer son capital santé
  • Concilier travail de nuit et sommeil réparateur
  • Assurer un équilibre alimentaire personnalisé
  • Gérer son stress efficacement
  • Favoriser l’arrêt du tabac
  • Protéger sa vue devant l’écran

Et je peux approfondir un sujet particulier adapté aux besoins des participants, afin de réduire le taux d’absentéisme et les pathologies telles que l’obésité, le diabète, les maladies cardio-vasculaires…

Quel a été ton cheminement avant de te lancer dans cette activité ?

Après trois années en officine, période pendant laquelle je remplaçais le titulaire lors de ses absences, j’ai eu pendant douze ans un poste de responsable des enregistrements internationaux dans l’industrie pharmaceutique. Cette activité consistait à faire les démarches pour obtenir les autorisations de mise sur le marché (AMM) à l’étranger.

Ensuite, je me suis orientée vers des structures plus petites ; tout d’abord, pendant quatre ans, comme responsable export dans une PME de cosmétiques. Puis, pendant dix ans, dans une société de trois personnes : j’étais alors en charge de veilles technologique et commerciale pour des sociétés japonaises et chinoises spécialisées dans les domaines médicaux et parapharmaceutiques.

Pendant cette période, j’ai eu l’opportunité d’animer des formations et cette activité m’a tellement plu que j’ai décidé de m’y consacrer à temps plein.

Quels sont tes clients ?

Mes clients sont des entreprises issues de différents secteurs et des organismes de formation. En termes de localisation, elles sont implantées sur toute la France.

Mes interlocuteurs sont principalement les dirigeants, les DRH, les responsables de formation qui sont conscients de l’importance de la prévention et du lien entre l’hygiène de vie et le bien-être de leurs collaborateurs.

Quel statut as-tu choisi ?

Depuis janvier 2009, j’exerce avec le statut de profession libérale.

Pourquoi as-tu rejoint CréActives ?

Lors d’un repas organisé par la Table des Entrepreneurs, une adhérente m’a parlé de son plaisir de faire partie de l’association. Peu de temps après, j’ai choisi d’intégrer cette association qui m’apporte beaucoup, à la fois sur le plan professionnel par la qualité des ateliers, la diversité des sujets proposés, la participation à des événements variés… et sur le plan personnel par la convivialité, le partage d’expériences, les rencontres, la solidarité et la bienveillance…

Qu’est-ce qui te ressource ?

Prendre du temps pour des moments d’échange, de convivialité : repas entre amis, découverte de Paris, balades à vélo, …

Un projet, un rêve pour demain ?

Continuer, grâce à la prévention, à apporter mon aide aux entreprises afin de réduire l’absentéisme et les pathologies, en développant la qualité de vie au travail. A ma mesure, contribuer ainsi à ce que cette expression prenne tout son sens !

Date de publication : avril 2018