Anne-Laure Baudrillart

Publié le : 27 février 2017

Anne-Laure-Baudrillart

Que fais-tu dans la vie ?

Je suis Consultante Ressources Humaines spécialisée Handicap. Je bénéficie du statut de Travailleur Indépendant Handicapé.

Comment en as-tu eu l’idée ?

Après dix ans en tant que salariée dans les services commerciaux/gestion/RH de PME, j’ai voulu exercer un métier qui avait du sens pour moi.

Depuis quand ?

Depuis avril 2016.

Tu travailles seule ? en équipe?

Les deux ! Pour les missions d’aide au recrutement de travailleurs handicapés, je travaille seule, mais pour les actions de sensibilisation au handicap en entreprise, je travaille le plus souvent en équipe.

Qui sont tes partenaires ?

Je travaille en collaboration avec des Travailleurs Indépendants Handicapés comme moi, la plupart du temps, et je suis également accompagnée par l’association UPTIH (union professionnelle des travailleurs handicapés) pour développer mon activité.

Qui sont tes clients?

Mon offre de service est à l’origine destinée aux PME pour leur fournir un accompagnement à la carte dans le développement de leur politique handicap. Je propose également une offre de sensibilisation aux travailleurs indépendants handicapés qui vise à faire connaître cette catégorie de travailleurs aux entreprises de toute taille.

Comment viennent-ils à toi ?

Grâce au démarchage commercial ou par le biais d’associations liées au handicap, ou par réseau.

Pourrais-tu dire un mot du handicap qui te touche, et comment tu le vis ?

Je suis atteinte d’albinisme occulo cutané, ce qui me prive de mélanine sur la totalité de mon corps y compris mes yeux. Je suis donc très sensible à la lumière. J’ai une acuité visuelle très faible. Ce qui m’a le plus handicapé dans ma jeunesse, c’est le regard des autres. Aujourd’hui, je ne suis handicapée que par le fait de ne pas pouvoir conduire et je souffre également d’une fatigue visuelle.

Comment en es-tu venue à t’engager, avec d’autres, pour transformer ce handicap en avantage concurrentiel ?

Pendant de nombreuses années, je souhaitais être comme les autres et ne pas parler de mon handicap, même le cacher le plus possible. Ce qui marchait plutôt bien en fait car on m’a souvent dit dans le passé que mon handicap ne se voyait pas. Sauf que finalement, j’ai  une sensibilité, une approche, une capacité d’écoute, qui me sont propres et sont finalement une force acquise grâce à mon vécu et ma situation de personne handicapée. En 2015 j’ai réalisé qu’en fait, je pouvais utiliser ma singularité pour pouvoir donner du sens à ma vie professionnelle et porter un message positif sur le handicap et combattre les préjugés dont les personnes handicapées sont aujourd’hui encore trop souvent victimes.

Tu es membre de CréActives : pourquoi?

L’association propose de nombreux ateliers qui sont très utiles pour m’aider dans le développement de mon activité. De plus, je suis ravie de pouvoir connaître d’autres femmes entrepreneurs avec qui nous pouvons échanger et également monter des partenariats.

Ce qui te ressource?

Passer du temps en famille, des balades en forêt, la musique…

Un projet, un rêve pour demain?

Je souhaiterais faire aussi de la sensibilisation au handicap dans les écoles. Pour ce faire, je dois encore dégager du temps et obtenir les agréments nécessaires.

Contacts

Anne-Laure BAUDRILLART
Consultante Mission Handicap
HANDIMAGINE
Site Internet : handimagine.fr
07 78 66 15 90

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer